Du local à l’international – Rencontre avec l’association rennaise Tous Pour La Syrie

[Dossier du mensuel papier n°27 de novembre 2019] 13 octobre. L’offensive turque détone dans le nord-est syrien depuis quatre jours. Mais en ce dimanche, ce ne sont pas les bombardements d’Erdogan qui font écho dans nos tympans. Ce sont ceux d’Alep. Deux ans auparavant. Devant le film Pour Sama de Waad Al-Kateab, la bataille de cette ville syrienne nous brise. Paralyse. Le souffle coupé, les … Continuer de lire Du local à l’international – Rencontre avec l’association rennaise Tous Pour La Syrie

Nous Toutes à Rennes – « On est le cri de celles qui n’ont plus de voix »

Le 23 novembre, à Rennes, entre 3500 et 4000 personnes se sont rassemblées sous les couleurs de Nous Toutes. Une marée violette a envahi les rues de la capitale bretonne pour scander sa colère et sa peine contre les violences faites aux femmes. Sur les pas de Shannon, Solenn et Typhaine qui continuent de crier, Salomé, Gülçin et Shaïna qui n’ont plus de voix. Shannon … Continuer de lire Nous Toutes à Rennes – « On est le cri de celles qui n’ont plus de voix »

Noctambule N°27 – Novembre 2019

“Rencontre avec l’association rennaise Tous pour la Syrie” 13 octobre. L’offensive turque détone dans le nord-est syrien depuis quatre jours. Mais en ce dimanche, ce ne sont pas les bombardements d’Erdogan qui font écho dans nos tympans. Ce sont ceux d’Alep. Deux ans auparavant. Devant le film Pour Sama de Waad Al- Kateab, la bataille de cette ville syrienne nous brise. Paralyse. Le souffle coupé, … Continuer de lire Noctambule N°27 – Novembre 2019

Equateur – Violences sous silence

Une épaisse fumée âcre s’étend dans le ciel de Quito samedi 12 octobre. Les bombes lacrymogènes détonent. Depuis le 3 octobre, des protestations contre le régime du Président Équatorien, Lenín Moreno, ont investi la capitale et le pays. La répression a été sans pareil, mais n’a pas explosé à nos yeux. Pour Noctambule, Maria Andrea Malo Carrasco, Équatorienne, nous raconte les violences qui ont asséné … Continuer de lire Equateur – Violences sous silence

Trouverons-nous notre futur dans nos objets du passé ?

Lampes à huile, bassinoire à braise, balance à poids … Tous ces objets chers à nos grands-parents semblent aujourd’hui bien dérisoires suite à l’expansion de l’industrie. Mais sont-ils réellement destinés au grenier ? Aujourd’hui, tout doit aller vite. Il n’y a plus de temps à perdre entre le travail, la vie sociale, la vie de famille, … Les évolutions technologiques des objets du quotidien sont, … Continuer de lire Trouverons-nous notre futur dans nos objets du passé ?

Le deuil, une maladie ?

La publication de la cinquième version du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux en 2013 continue de faire parler. Les modifications qu’elle a apportée sur la question du deuil posent question. Revenons sur ce scandale qui touche fondamentalement à la pratique de la psychologie et nous, en tant que patients potentiels. Va-t-on bientôt nous considérer comme tous fous ? C’est quoi le Manuel diagnostique … Continuer de lire Le deuil, une maladie ?

Kings and Queen

Just give me the shot to, the shot to feel some royalty… … Ou : comment écarter deux figures sociétales majeures et très actuelles, du trône qu’elles méritent. Daenerys Targaryen Après une sortie tant attendue, la saison 8 de Game of Thrones s’est soldée par de nombreuses réactions souvent controversées. à de nombreuses reprises, les réalisateurs de cette saison, Weiss et Benioff, ont été appelés … Continuer de lire Kings and Queen

En Pologne “Tant de gens voient, si peu réagissent”, alors Yes I React !

Il y a deux mois dans la capitale polonaise, je rencontrais Asia et Caro. Ces deux jeunes femmes sont les instigatrices de Yes I React. Récit de cette campagne créée en Octobre dernier. Asia i Caro. « Pauline, tu veux manger quelque chose ? » Je décline la proposition, visiblement moins à l’aise que mes interlocutrices. La trouille de l’interview revient à chaque fois. Pourtant, … Continuer de lire En Pologne “Tant de gens voient, si peu réagissent”, alors Yes I React !