Chronique d’un chômeur productif – Bonus

des propositions pour sortir du capitalisme comme celles du Réseau Salariat sur le « salaire à vie » me semblent à la fois désirables, concrètes et inspirantes. Je propose d’essayer d’en faire une description à travers ma lecture de l’ouvrage de Bernard Friot : Vaincre Macron (La Dispute) Continuer de lire Chronique d’un chômeur productif – Bonus

Chronique d’un chômeur productif – Partie 7

Au fond, peu importe qu’on travaille ou qu’on ne travaille pas, tant qu’on sauve le monde… Pour ma part, je sens que cette nouvelle année va être bien productive : au travail ou au chômage, bénévole ou salarié, en créant une micro-entreprise capitaliste ou en adhérant à une coopérative de travailleur·euse·s, peu importe comment, dès lors que partout, et dès que possible, je participe à transformer collectivement les pratiques au travail pour aider à limiter la souffrance et les oppressions. Allez, au boulot ! Continuer de lire Chronique d’un chômeur productif – Partie 7

Chronique d’un chômeur productif – Partie 6

Tandis que le mois de juin avance, les rédacteur.ice.s rebouchent les stylos plume, les relecteur.ice.s rangent les lunettes anti-fautes, les webmaster.ice.s déconnectent enfin… On peut dire que ça sent les vacances et à l’heure où vous lisez ces lignes, nous on sirote un verre, bronzant sur des transats. Mais avant cela il nous faut finir la diffusion de ce 26e numéro. Continuer de lire Chronique d’un chômeur productif – Partie 6

Article mis en avant

REPORTÉ – ÉVÉNEMENT NOCTAMBULE : journée « critique des médias » à Rennes

Philippe Merlant animera avec Noctambule une journée « atelier-conf gesticulée-débat » :

Samedi 11 avril 2020 dès 14h
14h – Atelier « critique des médias »
20h – Conférence gesticulée : « Le Mystère du journalisme jaune »
Au « 4Bis », Cours des Alliés, 35000 Rennes – Métro Charles de Gaulle. Continuer de lire REPORTÉ – ÉVÉNEMENT NOCTAMBULE : journée « critique des médias » à Rennes

Chronique d’un chômeur productif – Partie 4

Je suis plus déterminé que jamais à prouver qu’une autre vision du travail est possible : favoriser la coopération de tou·te·s les Adrien·ne·s en supprimant la hiérarchie capitaliste du travail. Décorréler « l’activité productive » de « l’emploi » et considérer que toute forme de travail doit être rémunérée par du salaire : un salaire attribué à la personne qui nous reconnaît travailleur·euse quelque soit notre activité. Alors d’ici le mois prochain, « Adrien·ne·s de tous les pays, unissez-vous » ! Continuer de lire Chronique d’un chômeur productif – Partie 4