Noctambule N°29 – Mars 2020

“Coronavirus : des maux sur les mots”

5 janvier 2020, premier signalement. Depuis décembre, des milliers de contaminé·es. Aujourd’hui, la Chine paralysée. Et les langues, déliées. Bienvenue dans les discours qui gravitent autour du coronavirus. N’en dites pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.