Lettre ouverte – Robin Williams

Cher M. Williams, Votre simple nom est emprunt de nostalgie. La nostalgie d’une époque qui commence à s’éloigner doucement dans le rétroviseur arrière, d’un monde tout aussi fou mais un peu moins effrayant qu’aujourd’hui, peut-être. L’annonce de votre disparition, je m’en souviens comme si c’était hier, a arraché un morceau de mon cœur et l’a piétiné sans vergogne. Avec vous, c’est tout un pan de … Continuer de lire Lettre ouverte – Robin Williams

S’engager à Salvador – Résistance à travers la caméra avec Lugar da mulher é no cinema

Dans le cadre de sa chronique sur l’engagement dans la ville de Salvador, au Brésil, Marie Paul va chaque semaine à la rencontre de groupes qui s’engagent pour différentes causes. Après son dernier article sur TETO et la construction dans les “favelas” (disponible ici), la voici de retour pour nous parler, cette fois-ci, d’un événement militant pour la présence des femmes dans le cinéma. Mercredi, à 19h, … Continuer de lire S’engager à Salvador – Résistance à travers la caméra avec Lugar da mulher é no cinema

La poésie dans la guerre

Avec pas moins de cinq Césars récoltés, dont la meilleure réalisation et la meilleure photographie, pour un total de douze nominations, Au revoir là-haut a su s’imposer dans le paysage cinématographique français et offrir ses lettres de noblesses à un Albert Dupontel on ne peut plus méritant. Il était ainsi légitime, au regard de tant de flatteries, d’aborder la chose avec méfiance, et de craindre … Continuer de lire La poésie dans la guerre

La forme de Del Toro

En 25 ans, dix films et deux séries, Guillermo Del Toro s’est construit une carrière atypique où chaque œuvre porte au corps la marque si singulière de son auteur. Reconnaissable entre mille, son cinéma acquiert avec La forme de l’eau une maturité surprenante et touche à une forme d’épure on ne peut plus galvanisante pour qui acceptera de se laisser porter par ce magnifique conte … Continuer de lire La forme de Del Toro

Baby Driver – Critique hagiographique de Noël.

C’est bientôt Noël les amis, période bénie pendant laquelle nos vœux les plus chers se réalisent, où les hommes et femmes de cette planète se contentent d’être aimés et d’aimer en retour, les animaux chantent la vie au milieu de natures luxuriantes blanchies par la neige et où les politiciens, intrigués par ce miracle météorologique, regardent par la fenêtre et découvrent que d’autres gens vivent … Continuer de lire Baby Driver – Critique hagiographique de Noël.

Critique cinéma – Grave, de Julia Ducournau (2016)

Grave a été réalisé par Julia Ducournau et est sorti en 2016. Il a notamment remporté le Grand Prix du festival du Film Fantastique de Gérardmer et l’Oeil d’Or du public au Paris International Fantastic Film Festival. Benoît Dagorne l’a vu, mais il n’est pas aussi convaincu. Explications :   Don’t believe the hype! Justine est végétarienne et s’apprête à devenir vétérinaire, perpétuant ainsi une … Continuer de lire Critique cinéma – Grave, de Julia Ducournau (2016)