Trouverons-nous notre futur dans nos objets du passé ?

Lampes à huile, bassinoire à braise, balance à poids … Tous ces objets chers à nos grands-parents semblent aujourd’hui bien dérisoires suite à l’expansion de l’industrie. Mais sont-ils réellement destinés au grenier ?

Aujourd’hui, tout doit aller vite. Il n’y a plus de temps à perdre entre le travail, la vie sociale, la vie de famille, … Les évolutions technologiques des objets du quotidien sont, pour la plupart des ménages, un véritable gain de temps non négligeable ! Les machines à laver électriques ont remplacé les lessiveuses et les lavoirs, les cafetières à pistons ont laissé place à des machines de plus en plus sophistiquées, etc. Mais que se passerait-il s’il n’y avait plus de pétrole ou d’électricité ? Serait-on forcé de reprendre possession de ces antiquités ?

Pour Marie, 52 ans, créatrice d’objets réutilisables, la question ne se pose pas. Aujourd’hui, réellement consciente de l’impact environnementale de l’Homme, et très active dans la cause de protection de la planète, Marie reprend peu à peu connaissance des objets qui ont suivi son enfance. Entre ses créations zéro déchets réutilisables, et ses « objets de survivance », comme elle les appelle, cette Vendéenne est prête !

Bien sûr, il n’est pas forcément évident de savoir dès le premier coup d’œil à quoi servent ces objets qui paraissent désuets. Mais si l’on prend le temps de s’y intéresser, ils s’avèrent réellement astucieux.

Ancienne bassinoire à braise, en cuivre
Ancienne bassinoire à braise, en cuivre

Prenons la bassinoire à braises par exemple, elle servait de bouillotte pour chauffer les lits. Il suffisait de mettre les braises qui avait servie pour le feu de cheminée dans la bassinoire, et, grâce à son manche en bois, on pouvait la passer partout dans le lit et le réchauffer pour la nuit. Puis en la posant dans une pièce, elle servait de chauffage d’appoint, sans électricité !

Une seconde vie pour des objets précieux

Si vos grands-parents n’ont pas gardé de souvenirs d’époque (ou qu’ils les ont gardé pour eux), aucun problème ! Il y a de nombreux endroits où dénicher vos perles rares. Les brocantes sont, en premier lieu, la bonne idée pour dégoter quelques objets de survivance. Vous pourrez même parfois trouver des objets inconnus qui pourraient vous surprendre et vous émerveiller. Après tout, il s’agissait d’objets révolutionnaires pour leurs époques !

De plus en plus de magasins de troc voient le jour actuellement. Les recycleries/ressourceries. Sur Rennes, nous trouverons par exemple La Belle Déchette. En plus de trouver de vieux objets peu cher, vous pourrez également y déposer ceux qui traînent tristement dans vos garages et qui pourraient avoir une deuxième vie bien remplie ailleurs ! Si toutefois vous n’habitez pas sur Rennes, n’hésitez à chercher près de chez vous, il y a plus de 120 ressourceries en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *