Rennes : une ville qui lutte contre la pollution atmosphérique

S’informer sur la difficile question de la qualité de l’air engendre bien souvent incompréhension, sueurs froides et culpabilité. Cependant, tout le monde ne désespère pas. Alors que certains se demandent s’il est possible d’arrêter de respirer, d’autres s’essoufflent à chercher des solutions et crient à pleins poumons qu’il faut lutter contre ce mal qu’on nomme pollution atmosphérique.  Parmi ces acteurs se trouve la ville de Rennes.

 

Les villes sont les lieux qui concentrent la plus grande quantité de microparticules. Par exemples, la qualité de l’air à Rennes est jugée comme mauvaise par rapport aux objectifs fixés par la réglementation européenne(1) alors que cette dernière est classée dixième aire urbaine de France. Elle a donc décidé de mener une guerre sans merci contre la pollution de l’air.

La guerre que mène Rennes

Pour parvenir à ses fins (améliorer la qualité de l’air), la ville a défini un plan de protection de l’atmosphère. Selon ce dernier, la ville cherche à réduire les émissions de polluants d’ici 2020 grâce à la gestion du trafic routier, mais aussi en aménageant des structures permettant de réduire les trajets en voiture (transports en commun).
Cependant, la création d’une seconde ligne de métro amène à se poser des questions. Il semblerait que la qualité de l’air dans les stations de métro soient plus mauvaises que celle à l’air libre (2). Rennes projette également de maîtriser « les émissions directes des entreprises par une surveillance renforcée » et « les émissions issues des pratiques de chauffage les plus polluantes ». Son action ne se limite pas qu’à la métropole, puisqu’elle désire « diffuser les bonnes pratiques agricoles ». Notons au passage que le 27 juin 2016, le conseil municipal a communiqué sa volonté d’aller vers « l’autonomie alimentaire » (3).

Mais l’avenir de notre monde n’est pas dirigé uniquement par les hommes politiques (et heureusement) : d’autres personnalités influentes, notamment des scientifiques, cherchent des solutions et en proposent. Par exemple, le climatologue Jean Jouzel et l’économiste Pierre Larrouturou (deux personnages importants de la sphère scientifique rennaise) proposent un « pacte finance-climat européen, pour diviser par 4 les émissions de CO2, dégonfler la bulle financière et créer plus de 5 millions d’emplois ». Cependant, on ne vous en dit pas plus ; on vous laisse découvrir leur projet exposé lors de la conférence « pour éviter le chaos climatique et financier » qui a eu lieu au Diapason à rennes.

 

Les actions de prévention et de sensibilisation

Dans son combat contre la pollution, Rennes accorde beaucoup de place à la communication. Celle-ci lui semble importante, tant pour acquérir des connaissances et améliorer sa pratique que pour sensibiliser la population.

En ce moment, la ville de Rennes, en partenariat avec La maison de la consommation et de l’environnement, mène le projet Ambassad’Air qui vise à mobiliser les habitants sur la question de la qualité de l’air .
Dans le cadre de ce projet, l’association étudiante Ar Vuhez  prépare, elle aussi, ses propres actions. Son émission de  radio, « Radio active », abordera cette thématique le 11 janvier sur C-lab. Ils auront comme invités deux membres du projet Ambassad’Air. Le podcast sera ensuite disponible sur le site internet de la radio (ici).  De plus, la question de la qualité de l’air sera le thème central de leur prochaine rencontre, ouverte à tous, qui aura lieu le 31 janvier dans un lieu encore à définir.

Agir individuellement

Il est également possible d’agir individuellement et quotidiennement sur la qualité de l’air. En effet, il existe de nombreux petits gestes qui permettent de réduire notre impact. Et même si nos action individuelles semblent avoir peu d’impact, si nous sommes nombreux à agir, le résultat sera visible.

Voici quelques bons gestes :

Quelques bon gestes quotidiens pour lutter contre la pollution atmosphérique Combattre la pollution atmosphérique, c’est également s’informer à son propos et sensibiliser son entourage.

Respirez un bon coup et rejoignez, vous aussi, le combat pour la bonne qualité de l’air !

photo d'une femme en armure regardant au loin

 

______________________________

Sources

1 http://www.developpement-durable.gouv.fr/Contentieux-engage-par-la.html

2 https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-pollution-metro-savons-nous-vraiment-39740/

3 https://mrmondialisation.org/rennes-en-route-vers-lautosuffisance-alimentaire/

Lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *