Framasoft - Dégooglisons internet

Lorsque l’on évoque Internet, on peut très vite cerner que quelques entreprises sont parvenues à s’imposer comme référence de son utilisation : grâce à un maillage tentaculaire dû à des rachats systématiques. La firme américaine Google qui dispose de plusieurs services qu’elle a rachetés, est une de ces références au même titre que Amazon, Facebook ou plusieurs autres services en ligne. Apple et Google sont les deux premières capitalisations boursières. C’est un véritable monopole qui est exercé sur Internet, de même que des sociétés peuvent acheter mots clés pour figurer dans les premiers résultats.

Heureusement, Internet parvient à offrir des possibilités multiples à ceux qui souhaitent procéder autrement. Quant à nous, journalistes, nous estimons qu’il est de notre devoir d’infirmer que d’autres procédés existent, que le citoyen lambda a le droit de disposer d’une boîte mail respectueuse de la notion de vie privée. Depuis le 7 octobre 2014, des français ont décidé de lutter contre ce monopole et ont créé la campagne « Dégooglisons internet » à travers l’association Framasoft.

Qui sont-ils ?

En 2001, le réseau d’éducation populaire « Framasoft » est fondé par Alexis Kauffmann. Il promeut le logiciel libre et le « libre » en général, rassemblant une grande communauté de bénévoles, de nombreux services et projets sont à dispositions de tous sur internet. Un des slogans de la communauté, est ” La route est longue, mais la voie est libre”.

En 2004, après quelque soucisn, est déclarée une réorganisation du site Internet, ainsi que la création de l’association Framasoft. Dès lors, les projets personnalisés de Framasoft font leurs apparitions respectives ; Framagora en Février 2004, Framakey en Août 2005, et bien d’autres encore. Pour le plaisir de beaucoup d’utilisateurs, Framasoft est également devenu une référence ; ce fût le blog le plus suivi au moment de la loi DADVSI (Loi relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information).

La dernière campagne du réseau ; “Dégooglisons Internet”

Face à la centralisation d’un Internet de moins en moins neutre, et de plus en plus intrusif, cette campagne est lancée et appelle les utilisateurs du web à se saisir d’outils dont ils peuvent disposer librement qui offriront plus de sécurité à leur vie privée.

Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d’Internet ( Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu’elle freine l’innovation, mais surtout parce qu’elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces derniers services ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin d’être mieux ciblés par la publicité, et leurs données – pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) – peuvent être analysées par des services gouvernementaux.

Concrètement, comment j’utilise les services ”Framasoft” ?

Une simple recherche dans un moteur de recherches vous permettra d’accéder au portail Framasoft et de découvrir l’intégralité des services qui sont répertoriés sur la page d’accueil.

Les services Framasoft se divisent en quatre thèmes : logiciel, culture, service et vrac. Si vous souhaitez écouter de la musique libre de droit,  Framazic, vous permettra de trouver de nombreuses plateformes vous permettant cette écoute, ainsi que de nombreux blogs, labels, radios pour faire découvrir des artistes proposant leur musique de façon libre !

Si vous souhaitez vous passer de ”google doc” pour écrire un document à plusieurs, vous désormais utiliser Framapad, un éditeur de texte collaboratif en ligne, il vous suffit de créez un ”pad” et d’inviter les autres auteurs souhaités par mail. Que ce soit pour calculer, organiser, dessiner, discuter où suivre l’actualité vous trouverez sûrement le service ou logiciel dont vous avez besoin sur le site de Framasoft.

Liepsna

Lire aussi

2 réflexions sur “Framasoft - Dégooglisons internet

  1. Pour information : Je suis également contre le monopole exercé sur Internet par Google.
    Ceci étant , petit retour d’expérience malheureuse : A la recherche de votre site, j’ai utilisé le moteur de recherche yahoo en utilisant les termes suivants “noctambule.info”. Premier résultat : Radio Noctambule | info@libradio.org. Votre site n’apparaît d’ailleurs aucunement dans la liste des résultats. Idem avec Bing, duckduckgo, Xquick, Qwant

    Force est de constater qu’en passant par Google, votre site arrive en première position ! S’agit-il là d’une erreur de recherche de ma part ou d’un problème de référencement ? Ou du fait de Google serait effectivement plus puissant que les autres moteurs de recherche?

    1. Bonjour, les services de Google sont effectivement particulièrement performants. Google a les moyens techniques, humains et financiers de proposer des services vraiment bien foutus. Par exemple, leurs robots utilisés pour référencer les sites internet pour leur moteur de recherches ont une avance considérable, ce qui créé un confort d’utilisation vraiment pas négligeable (et permet de trouver Noctambule rapidement).
      Cependant c’est le monopole de Google dans nos usages et l’impact qu’a ce monopole sur l’exploitation de nos données personelles qui est problématique, à chacun de trouver un équilibre dans ses usages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *